IREPS Guadeloupe - Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé

Accueil > Documentation > Dossiers thématiques > Vie affective et sexuelle - Contraception

Documentation

Vie affective et sexuelle - Contraception

Actualité

 

 

visuelCommission sur les données et la connaissance de l'interruption volontaire de grossesse. IVG : état des lieux et perspectives  d’évolution du système d’information. Ministère des affaires sociales et de la santé, Juillet 2016, 108 p. En téchargement (au format pdf: 11,4 Mo) sur le site du ministère (07/2016)

Pilotée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), la Commission sur les données et la connaissance de l'IVG a été installée en 2015, dans le cadre du programme national d'action pour améliorer l'accès à l'IVG, mis en place à l'occasion des 40 ans de la loi Veil. Cette commission est chargée de coordonner les acteurs pour une meilleure analyse des connaissances sur la pratique de l'IVG en France et le parcours des femmes. Ce rapport présente les résultats des travaux de cette commission.

Télécharger le document complet (au format pdf: 11,4 Mo)

Synthèse Téléchargement (143.4 ko) 

 

Santé - Grossesse/Contraception/IVG/ Précarité

 


visuelDUPAYS Stéphanie, HESSE Catherine, VINCENT Bruno, Inspection générale des affaires sociales (IGAS). L'accès gratuit et confidentiel à la contraception pour les mineures. Paris: IGAS, décembre 2015, 150p. En téléchargement (format pdf: 2,02 Mo) sur le site de l'IGAS (16/12/2015)

 

 

 

 

 

 

visuelInstitut national d'études démographiques (INED), MAZUY Magali, TOULEMON Laurent, BARIL Elodie. Un recours moindre à l’IVG, mais plus souvent répété. In Population et sociétés n° 518, 01/2015, 4 p. En téléchargement sur le site de l'INED (janvier 2015)

Il y a quarante ans, le 17 janvier 1975, la loi relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), dite loi Veil, dépénalisait le recours à l’avortement. Confirmée en 1979, la dépénalisation de l’IVG a été complétée par des aménagements législatifs rendant le recours moins difficile : remboursement par la sécurité sociale fin 1982, assouplissement de l’accès et allongement du délai légal en 2001. L’analyse des bulletins statistiques remplis à l’occasion des IVG permet de retracer l’évolution des comportements en France.

 

 

 

 

visuelContraception et IVG : rapports et études. En ligne sur le site du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes (29/01/2015)

Dossier en ligne sur le site du Ministère des affaires sociales,de la santé et des droits des femmes (29/01/2015)
 
 
 
 
 

 

   

visuelInstitut national d’études démographiques (INED), MAZUY Magali, TOULEMON Laurent, BARIL Élodie. Le nombre d’IVG est stable, mais moins de femmes y ont recours. In Population n° 3, 2014, pp. 365-398. En téléchargement (au format pdf) sur le site de l'Ined (décembre 2014)

Résumé: Chaque année les interruptions volontaires de grossesse (IVG) concernent environ 1,5 % des femmes d’âge reproductif (1,4 % pour la France métropolitaine). Le recours à l’IVG est stable au fil du temps, avec environ 200 000 IVG chaque année.

 

 

 

 

visuelDossier Interruption volontaire de grossesse (IVG). En ligne sur le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé (04/02/2013)

Malgré le nombre important de femmes et de couples utilisant un moyen de contraception, le nombre de grossesses non désirées reste élevé comme le montrent les résultats d’enquêtes épidémiologiques.
Une interruption volontaire de grossesse peut être demandée par toute femme estimant que sa grossesse la place dans une situation de détresse. L’intervention peut être pratiquée jusqu’à la fin de la 12ème semaine de grossesse, soit 14 semaines après le début des dernières règles.
Consulter le dossier en ligne sur le site du ministère

 

visuelDossier contraception. En ligne sur le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé (04/02/2013)

Sous le terme « contraception » on désigne l’ensemble des moyens employés pour provoquer une infécondité temporaire chez la femme ou chez l’homme, c’est à dire les différentes méthodes qui ont pour but d’éviter une grossesse. Qu’elles agissent en bloquant l’ovulation, en empêchant la fécondation ou empêchant l’implantation d’un œuf, les méthodes contraceptives, à une exception près (méthode de stérilisation chirurgicale) sont réversibles et temporaires. La contraception est très répandue en France : parmi les femmes disposant d’une méthode contraceptive, 55% d’entre elles utilisent la pilule, 26% un stérilet et 18,5% une autre méthode. La contraception d’urgence (appelée également pilule du lendemain), est une contraception de « rattrapage ».
Consulter le dossier en ligne sur le site du ministère

 

 

 

visuelYACOU Cécile, Observatoire Régional de la Santé de Guadeloupe (ORSaG). Fiche thématique ORSaG: Fréquence des césariennes en Guadeloupe. Basse-Terre: ORSaG, mars 2013 

Résumé: En Guadeloupe, le taux de césariennes est évalué à 18,9 % pour l’année 2011. Même s’il est inférieur au constat national (20,5 %* en 2011), ce taux reste élevé. Un des objectifs du Plan Stratégique de Santé Guadeloupe, Saint-Barthélemy, Saint-Martin est de réduire la fréquence des césariennes pour les accouchements à bas risque obstétrical.
Afin de piloter au mieux ses actions, l'Agence de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy a confié à l’ORSaG la réalisation d’un état des lieux du taux de césariennes en Guadeloupe.
Télécharger (au format pdf: 204 Ko) la fiche thématique sur le site de l'ORSaG

 

 

Outils

 

visuelIVG hors établissement de santé. Livret d'information à l'attention des médecins. Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, 2014, 35 p. En téléchargement (au format pdf) sur le site du ministère (janvier 2015)

Ce guide est adressé aux médecins et informe de la procédure à suivre lors d'une IVG médicamenteuse. Si la femme souhaite interrompre sa grossesse par méthode médicamenteuse sans hospitalisation, une IVG pratiquée dans ce cadre est réalisée :
- soit par un médecin d’un cabinet de ville ayant signé une convention avec un établissement de santé
- soit par un médecin d’un centre de planification ou d’un centre de santé ayant signé une convention avec un établissement de santé

Appels à projets

Documentation

Conseil Accompagnement Méthodologique

Nous contacter