Accueil > Documentation > Consulter les ressources en ligne (veille...) > Nos publications > Bulletin des acquisitions > Bulletin d'acquisition n°1-2020 > Etudes/ Rapports

Documentation

Etudes/ Rapports

Ministère de la Santé

 

visuelStratégie nationale de santé 2018-2022

Ministère des solidarités et de la santé

Décembre 2017

54p.

En téléchargement (au format pdf: 1,1 Mo) sur le site du ministère 

 

 

  

Agence Régionale de Santé Guadeloupe Saint-Martin, Saint-Barthélemy

 Enregistrer les modifications

visuelProjet Régional de Santé II (2018 - 2023) - Avril 2019

Le PRS de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy a été arrêté par la Directrice Générale de l’agence de santé

pour une durée de 10 ans pour le COS et de 5 ans, pour le SRS et le PRAPS.

 

 

 

 

Le Projet Régional de Santé comprend 3 documents :

 - Le Cadre d’Orientation Stratégique (COS),

 - Le Schéma Régional de Santé (SRS),

 - Le Programme Régional d'Accès à la Prévention et aux Soins des personnes les plus démunies (PRAPS)

 - Une annexe spécifique aux collectivités d’Outre Mer de Saint-Martin et Saint-Barthélemy y a également été intégrée

Chacun de ces documents peut être téléchargé en ligne sur le site de l'Agence de Santé Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy

visuel visuel 
 visuel  visuel

 

 

Institut national de la Statistique et des Etudes économiques (INSEE)

 

visuelRecensement de la population en Guadeloupe: 394 110 habitants au 1er janvier 2016

Insee Flash Guadeloupe n°107

Décembre 2018

Basse-Terre: Insee Service Territorial Guadeloupe

2p.

En téléchargement (au format pdf: 1,1 Mo) sur le site de l'INSEE 

Résumé: 

Au 1er janvier 2016, la Guadeloupe compte 394 110 habitants, soit 10 525 de moins qu’en 2011. Avec la Martinique, ce sont les deux seules régions de France à perdre des habitants. Cette baisse de la population s’explique surtout par un solde apparent des entrées sorties négatif qui n’est pas compensé par le solde naturel pourtant positif. Les populations de Petit-Bourg et de Baie-Mahault continuent à augmenter, mais à un rythme moindre par rapport aux dix dernières années.

 

visuelLa Guadeloupe, région où la perte d’autonomie des seniors est la plus précoce

Insee Flash Guadeloupe n°91

Juin 2018

Basse-Terre: Insee Service Territorial Guadeloupe

2p.

En téléchargement (au format pdf: 1,1 Mo) sur le site de l'INSEE 

Résumé: 

La Guadeloupe est touchée depuis le début du siècle par le vieillissement de sa population et l’augmentation du nombre de ses seniors. Le manque de services d’hébergement et d’aides accentue les difficultés rencontrées par cette partie de la population.
Ainsi, un tiers des seniors guadeloupéens se déclarent en mauvais ou très mauvais état de santé.
Les problèmes fonctionnels et la perte d’autonomie, affectent de façon bien plus importante les seniors en Guadeloupe qu’au niveau national.
La Guadeloupe est ainsi la région de France où la perte d’autonomie des seniors vivant à domicile est la plus forte de France (hors Mayotte).

 

visuelNette amélioration du niveau de vie des Guadeloupéens entre 2001 et 2011

Insee Dossier Guadeloupe n°16

Mars 2018

Basse-Terre: Insee Service Territorial Guadeloupe

2p.

En téléchargement (au format pdf: 1,1 Mo) sur le site de l'INSEE 

Résumé: 

Si les inégalités de niveaux de vie ont progressé en Martinique, en Guyane, ou dans la région caribéenne, la Guadeloupe a mieux résisté que les autres économies : la pauvreté y est en léger retrait. À titre de comparaison nationale, la France est le troisième des 34 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques pour l’augmentation des inégalités entre 2007 et 2011.
Les inégalités de revenus en Guadeloupe sont stables voire en retrait sur la période 2001 – 2011 traduisant une augmentation plus rapide des revenus des ménages aux revenus intermédiaires par rapport à ceux des plus riches. Les familles monoparentales guadeloupéennes reste comme ailleurs les plus touchées par la pauvreté. Sur la même période, les ménages les plus modestes ont connu une faible hausse de pouvoir d’achat, dans un contexte de fortes pressions sur le foncier et de renchérissement des loyers.


visuelDes fortes disparités pour les conditions d'emploi, faibles inégalités pour les salaires

Insee Flash Guadeloupe n°85

Mars 2018

Basse-Terre: Insee Service Territorial Guadeloupe

2p.

En téléchargement (au format pdf: 281 Ko) sur le site de l'INSEE 

 

Résumé: Les conditions d’emploi en Guadeloupe sont moins favorables aux femmes qu’aux hommes. Mais la mixité professionnelle est assez forte sur l’île et les inégalités salariales entre les deux genres sont parmi les plus faibles des régions françaises

 

Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT)

 

 

visuel

Les mutations du marché du cannabis en France

OFDT

Juillet 2019

34p.

Résumé: Ce numéro de Théma est consacré aux mutations que connaît le marché du cannabis en France, notamment en lien avec l’augmentation des usages d'herbe.

Consulter le document (au format pdf: 3,1 Mo) sur le site de l'OFDT

 

 

 

visuel

Usages d'alcool, de tabac et de cannabis chez les adolescents du secondaire en 2018

Tendances n°132, juin 2019

4p.

juin 2019

OFDT

Résumé: L'Enquête nationale en collège et en lycée chez les adolescents sur la santé et les substances (EnCLASS) a été développée par les équipes de recherche françaises référentes des enquêtes internationales Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) et European School Survey Project on Alcohol and other Drugs (ESPAD).
Pour la première fois en 2018, plus de 20 000 collégiens et lycéens représentatifs des adolescents scolarisés en France métropolitaine âgés de 11 à 18 ans ont répondu simultanément à un questionnaire en ligne à propos de leurs comportements de santé et de leurs consommations de substances psychoactives. Les premiers résultats sont présentés dans le numéro 132 de la revue Tendances.

Consulter le document sur le site de l'OFDT

 

visuel

Drogues : perceptions des produits, des politiques publiques et des usagers

Tendances,

OFDT, 08 p.

Avril 2019

Résumé: Ce numéro de Tendances évoque tout d’abord les connaissances liées aux drogues et leur dangerosité perçue. Dans un deuxième temps, il rend compte de l’adhésion des individus aux politiques publiques actuellement en vigueur ou faisant débat en France ou dans d’autres pays. Enfin, une dernière partie propose une synthèse des opinions relatives aux consommateurs de cannabis à travers une classification qui regroupe les individus ayant des points de vue proches. Quand cela est possible, les résultats sont comparés à ceux d’une des enquêtes précédentes.

En téléchargement (au format pdf: 820 ko) sur le site de l'OFDT

 

 

 Cellule Interrégionale de Veille sanitaire/ Santé publique France

visuel

Surveillance et prévention des infections à VIH et autres infections sexuellement transmissibles

Bulletin de santé publique Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy

Novembre 2019 [En ligne]

Santé publique France

Sommaire: Éditorial; Points clés; Dépistage du VIH; Surveillance des découvertes d’infection à VIH; Surveillance des cas de Sida; e-DO; File active COREVIH; Dépistage de la syphilis et des infections à Chlamydia trachomatis; Surveillance des cas de gonococcie; Surveillance des cas de syphilis récente; Prévention.

En téléchargement (au format pdf: 1,4 Mo) sur Santé publique France

 

 

visuel

Source : LAMAURY Isabelle, Coordination régionale de lutte contre le VIH (COREVIH) Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy. Epidémies VIH/ IST: où en sommes nous dans notre région ? (diaporama). Pointe-à-Pitre: COREVIH Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, novembre 2019. En téléchargement sur le site du COREVIH (Novembre 2019)

 

La liste des actions et manifestations du COREVIH et de ses partenaires dans le cadre du 1er décembre est accessible en ligne sur le site du COREVIH

Consulter le dossier de presse du COREVIH

  

 

 

 

visuelConduites suicidaires. Bulletin de santé publique Guadeloupe, mars 2019, 21p. (23/04/2019) 

Résumé: Ce bulletin réalisé à l'occasion de la journée nationale du suicide, fait le point sur cette problématique en Guadeloupe et dans les collectivités d'outre-mer de Saint-Martin, Saint-Barthélemy. En effet, bien que la Guadeloupe soit l'une des régions où la mortalité par suicide est la plus basse de France, le suicide reste la deuxième cause externe de décès chez les moins de 65 ans, après les accidents de la route. Par ailleurs les collectivités d'outre-mer (COM) de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy présentent des taux de mortalité par suicide parmi les plus élevés du territoire national. Au regard du nombre très faible de décès répertoriés dans ces territoires sur la période d'étude, ces taux sont cependant à interpréter avec précaution. Ce bulletin fait également un focus sur la prévention, en synthétisant les interventions efficaces et les préconisation institutionnelles. Une approche complémentaire qui apporte un éclairage du phénomène du suicide dans son ensemble.

En téléchargement (au format pdf: 0,9 Mo) sur le site Santé publique France

 

 

 

visuelTabac. Bulletin de santé publique Guadeloupe, février 2019, 22p. (19/02/2019) 

Résumé: Selon les données du Baromètre Santé DOM 2014, le tabagisme quotidien parmi les 18-75 ans était de 12 % et le tabagisme quotidien ou occasionnel était de 17 %, avec une prévalence plus élevée chez les hommes. Des données qui montrent également un tabagisme quotidien ou occasionnel significativement plus faible en Guadeloupe en comparaison à la moyenne en France métropolitaine de 31,9 %.
Le nombre estimé de fumeurs quotidiens est estimé en Guadeloupe à 40 000 ; les variables associées au tabagisme sont le sexe et l’âge mais ni le revenu, ni le niveau de diplôme ne sont associés au statut tabagique.
Globalement, si la consommation de tabac est moins élevée chez les femmes que chez les hommes, en terme de quantité de tabac fumé, il n’y a pas de différence entre eux.
Selon l’enquête Escapad (OFDT), le tabagisme quotidien chez les jeunes de 17 ans était de 11 % en Guadeloupe versus 25% au niveau national.
La proportion de personnes ayant déjà expérimenté la cigarette électronique était de 8 % en 2014 (33 % en France métropolitaine) et 2 % des personnes déclaraient vapoter quotidiennement.

En téléchargement (au format pdf: 1, 26 Mo) sur le site Santé publique France

 

 

 

Direction de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS)

 

visuelDirection de la Jeunesse et des sports et de la cohésion sociale (DJSCS).

Panorama statistique Jeunesse Sports Cohésion sociale Guadeloupe 2019 [Ouvrage]

03/12/2019

48 p.

L’édition 2019 du « Panorama Statistique » de la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Guadeloupe rassemble les principaux indicateurs et statistiques disponibles dans ses trois domaines de compétence, jeunesse, sport et cohésion sociale. Sont également présentés à des fins de comparaison, les données concernent la Guadeloupe et la France hexagonale mais également les autres départements français d’Amérique.

 

En téléchargement (au format pdf: 403 Ko) sur le site de la DJSCS Guadeloupe


 

 Observatoire Régional de la Santé  de Guadeloupe 

  

Prévention de la leptospirose en Guadeloupe, freins et leviersLECLERC, Céline; CORNELY, Vanessa

Prévention de la leptospirose en Guadeloupe, freins et levier - Rapport final

Baie-Mahault : Observatoire de la santé de la Guadeloupe (ORSaG)

Juillet 2018

67p.

En téléchargement (au format pdf) sur le site de l'ORSaG)

Résumé: 

 Initié en janvier 2014, un projet collaboratif visant à améliorer le contrôle des maladies infectieuses humaines, animales et végétales a été développé en Guadeloupe. Ce projet, nommé Malin, associe l'ensemble des institutions européennes impliquées dans la compréhension, le suivi et le contrôle de la maladie. Les objectifs de ce projet sont : a- d'améliorer les connaissances, le diagnostic et la surveillance des maladies infectieuses humaines, animales et végétales d'intérêt pour le territoire d'élaborer des méthodes de lutte alternatives et durables contre ces maladies; b- d'évaluer l'impact économique et social de ces maladies, de leur surveillance et des méthodes de lutte; c- de transférer aux utilisateurs finaux les innovations issues du projet au moyen de formations techniques; d- de former les futurs cadres locaux de la recherche en infectiologie et assurer la formation continue dans des domaines clés (bio-informatique, séquençage, protéomique).
Dans ce cadre, l'Observatoire régional de la santé de Guadeloupe a été sollicité pour mesurer les freins et les leviers permettant de prévenir l'émergence et la dispersion des maladies vectorielles, notamment la leptospirose...
Tels sont donc les objectifs de cette étude:
- identifier les problématiques de la région Guadeloupe
- identifier les freins à la prévention au regard des différentes dimensions: vaccination,dératisation , protection des personnes, gestion des déchets, degré de sensibilisation et de connaissance de la maladie...
- repérer les conditions permettant de réduire le risque et de contrôler la maladie.
 

Conditions d'adoption des méthodes de prévention contre les maladies vectorielles (Dengue, chikungunya, zika)CORNELY, Vanessa; Observatoire de la santé de la Guadeloupe (ORSaG). IPSOS Antilles

Conditions d'adoption des méthodes de prévention contre les maladies vectorielles (Dengue, chikungunya, zika) : Principaux résultats

Baie-Mahault : ORSaG

Octobre 2018

67 p.

Résumé:
L'Agence de santé de Guadeloupe a commandé depuis 2010, plusieurs études par sondage visant à mesurer l'impact et l'appropriation des consignes de prévention contre les arboviroses transmises par les moustiques. Ces études ont montré qu'une proportion encore significative de la population sous-estimait l'importance de la prévention en gardant une attitude passive ou en privilégiant des solutions insuffisantes pour empêcher la prolifération des moustiques et une contamination par leurs piqûres. Dans ce contexte, a été réalisée cette étude qualitative destinée à approfondir les pistes de réflexion sur ce sujet afin d'identifier les freins d'ordre psychosociologiques à lever, et les leviers qui pourraient faciliter l'installation d'une prévention plus active et plus satisfaisante contre les maladies vectorielles.
L'objectif principal de cette étude: identifier les conditions d'adoption des méthodes de prévention contre les arboviroses: dengue, chikungunya et zika.
Objectif secondaire : 1- Comprendre les motivations des choix privilégiés par la population pour se protéger des moustiques afin de déceler les causes du désintérêt relatif pour les consignes de prévention diffusées par les autorités sanitaires; 2- Cerner les freins psychologiques ou ignorances à réduire pour favoriser des comportements de prévention plus actifs qu'aujourd'hui des guadeloupéens; 3- identifier les leviers et solutions destinés à dépasser les facteurs qui perturbent l'implication des ménages pour favoriser leur inscription dans une lutte satisfaisante pour se prémunir contre le risque de contracter les arboviroses.

 

visuelRapport d'activité 2018 - ORSaG

Baie-Mahault : Observatoire de la santé de la Guadeloupe (ORSaG), juin 2019

Résumé :
1- Rapport moral de la présidente
2- L’Association;
3- La production des travaux;
4- Etudes et travaux en cours
5- Autres activités;
6- La communication;
6- Programme d'activité 2019
En ligne sur le site de l'ORSaG

 

 

Autres éditeurs

Fédération Addiction

visuel

Les CSAPA référents en milieu pénitentiaire. Vers une meilleure identification [Etude / Rapport]

Paris : Fédération Addiction

2019

12 p.

Résumé: La Fédération Addiction propose des repères sur la mission des Centre des soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) référents en milieu pénitentiaire afin d’améliorer leur visibilité et de permettre leur mise en réseau. Un état des lieux des pratiques professionnelles a permis de faire émerger une grande diversité de situations mais aussi des pratiques partagées. Ce document a pour objectif d’appuyer la reconnaissance et l’installation durable de cette mission en rendant lisible ce socle de pratiques communes.

En ligne sur Calaméo

visuelBinômes référents Jeux d'Argent et de Hasard en CSAPA- Vers une meilleure reconnaissance de cette mission - Mai 2019

Paris : Fédération Addiction

2019

12p.

Résumé: Cette publication synthétique vise à présenter : l'addiction aux Jeux d'Argent et de Hasard (JAH) ; les régulations et réglementations des JAH ; les binômes référents JAH au sein des Centres de soin, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) ainsi que leurs missions ; et les partenariats riches et diversifiés des binômes référents JAH. Le document a été construit sur la base des questionnements et de l'expérience des professionnels et structures membres du groupe de travail, en lien avec les données des revues de la littérature et des données épidémiologiques ; des éléments apportés par les binômes référents JAH en CSAPA ayant répondu à l'enquête d'état des lieux réalisée en 2017 ; des entretiens réalisés par la Fédération Addiction en 2017 et 2018.

En ligne sur Calaméo

 COMITE CONSULTATIF NATIONAL D'ETHIQUE

visuel

Avis 129 : "Contribution du Comité consultatif national d'éthique à la révision de la loi de bioéthique 2018-2019".

Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE)

2018

160p.

Résumé: Après les Etats généraux de la bioéthique qui ont donné lieu, en juin dernier, à un rapport de synthèse rapportant de manière objective les différentes contributions, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a souhaité émettre son propre avis sur les 9 thèmes abordés. A travers son avis 129, le CCNE souhaite
contribuer à la révision de la loi de bioéthique qui s’annonce en émettant des propositions. Cet avis s’adresse aux différents acteurs publics qui vont construire,
proposer puis voter la nouvelle loi de bioéthique, ainsi qu’à la société civile qui s’est fortement mobilisée pendant les Etats généraux.
Il a été rendu public le 25 septembre, est disponible en ligne.
 
En téléchargement (au format pdf : 1,2 Mo) sur le site du CCNE
 

Carte de l'IREPS Guadeloupe OGDPC - ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC Datadock IREPS Guadeloupe - Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé

6, résidence Casse - Rue Daniel Beauperthuy - 97100, Basse Terre
Tél. : 05 90 41 09 24
Fax : 05 90 81 30 04
Ouvert de 8h à 13h et de 14h à 17h (fermé le mercredi après-midi)
Plan du site - Nous contacter - Crédits