Appels à projets : prévention des conduites addictives chez les jeunes - CGSS Guadeloupe

Caisse Générale de Sécurité Sociale (CGSS) de la Guadeloupe

Date limite - 15/07/2021

Visuel

 

Contexte/ Objectifs

 

La crise sanitaire a eu des effets marqués sur la santé des jeunes. Pour mieux protéger ce public, l’Assurance Maladie décide de lancer l’appel à projets : « Mobilisation des jeunes, pour les jeunes ». Cet appel à projets s'inscrit dans le cadre du fonds de lutte contre les addictions (FCLA) liées aux substances psychoactives portant sur l'ensemble des substances psychoactives.

Les actions financées par le FLCA s'inscrivent dans les quatres axes prioritaires suivants:

  • Protéger les jeunes et éviter l'entrée dans le tabagisme et éviter ou retarder l'entrée dans la consommation d'autres substances psychoactives
  • Aider les fumeurs à arrêter et réduire les risques et dommages liés aux consommations de subtances psychoactives;
  • Amplifier certaines actions auprès dee publics prioritaires et réduires les inégalités sociales de santé;
  • Soutenir le partage de connaissances, l'innovation, la recherche appliquée et l'évaluation des actions de prévention et de prise en charge.

 

Critères d'éligibilité

 

Les projets proposés devront s’adresser aux jeunes de 16 à 30 ans en situation sociale défavorisée ou de vulnérabilité.

Ces projets auront pour objectifs de proposer des offres de prévention dans une approche globale de promotion de la santé positive et de lutte contre les addictions, et plus particulièrement :

  • d’éviter l’entrée dans la consommation de substances psychoactives (et/ou son aggravation);
  • de permettre des effets bénéfiques sur la santé mentale.

A noter: Les projets permettant de valoriser les compétences psychosociales et les atouts des jeunes dans les territoires associant directement les jeunes sont particulièrement attendus.

 

Les projets déposés devront souscrire aux critères qualité des actions de promotion de la santé suivants:

  • Positionnement du projet dans l'environnement sanitaire, social et médico-social du bassin de vie dans lequel il s'inscrit  notamment dans les Contrats locaux de Santé (CLS);
  • Présence de partenariats et mutualisation des ressources;
  • Appui sur des intervention validées ou se fondant sur modèles théoriques ayant faits leurs preuves en tenant compte des recommandations existantes en promotion de la santé du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) en promotion de la santé auprès des jeunes ou s'inspirant des interventions probantes (ou promettesuses) sur le site de Santé publique France;
  • Implication et participation des jeunes;
  • Proximité et inscription dans la durée des actions. Ainsi, tout action de communication ou d'information devra s'accompagner d'action pédagogique de proximité.

 Sont exclus:

  • les actions de communication;
  • les actions envers les salariés relevants des entreprises;
  • les actions dont les modalités d'évaluation ne sont pas définies (lors de la demande de financement);
  • la formation continue des professionnels;
  • les actions reposant sur des entretiens/ consultations individuels;
  • la réalisation d'études d'observation;
  • les séances individuelles de prise en charge de thérapies "alternatives"

 

 

Qui peut répondre ?

 

Les structures proposant des actions suceptibles d'être réalisées dans différents lieux de vie, espaces publics ou privés et institutions fréquentées par les publics prioritaires:

Structures accueillant des publics vulnérables  et/ou recevant des publics en insertion (Mission locale, Point accueil écoute jeunes, Maison des Adolescent (MDA), Foyer de jeunes travailleurs,...);

Etablissements publics d'enseignement, lycées professionnels, lycées agricoles et  Maisons Familiales et Rurales (MFR), centres de formation des apprentis, Université;

Collectivités locales et territoriales, administrations, lieux d'accueil du public jeune...;

Centres d'Examens de Santé de l'Assurance Maladie;

Abord des centres commerciaux, marché, manifestations publiques, espaces de loisirs;

Clubs et établissements sportifs.

 

Comment répondre ?

 

Le porteur de projets devra consulter le cahier des charges de l'appel à projets et utiliser la fiche projet mise à disposition (en téléchargement au format pdf), par l'assurance maladie,

A noter que les projets retenus pourront être mis en oeuvre sur l'année 2021 et sur toute l'année 2022 mais devront débuter en 2021

La soumission s'effectuera de façon dématérialisée par courriel à l'adresse suivante: service-epls@cgss-guadeloupe.fr

 

La date limite pour soumettre un projet est fixée avant le 15 juillet 2021

 

 

Contact/ Renseignement

 

Service Education pour la Santé (EPLS) - Pôle Prévention Santé publique

CGSS Guadeloupe - Tél. 0590 90 51 50 ou 0590 93 43 03

Courriel: service-epls@cgss-guadeloupe.fr

 

Pour plus de détail, consulter le site de l'appel à projets

 

Appel à projets en ligne sur le site de la CGSS