Ireps Guadeloupe - Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé
Fondée sur une approche globale de la santé, l’Ireps Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy travaille en étroite relation avec les associations de prévention du territoire de la Guadeloupe et des îles du Nord.

Préfecture Région Guadeloupe

Appel à projets 2021 au titre du fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD)

Date limite : 12/04/2021

Contexte

Cet appel à projet 2021, s'inscrit dans le cadre des orientations définies par la « stratégie nationale de prévention de la délinquance 2020-2024 », et de la circulaire du 05 mars 2020 du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (pour les années 2020-2022) en matière de prévention de la délinquance, de prévention de la radicalisation et de lutte contre l'islamise et le repli communautaire dans les territoires

Cadre d'orientation

Les orientations prioritaires pour 2021 pour la Guadeloupe concernent les actions et programmes suivants:

La prévention de la délinquance dès le plus jeune âge

L'action publique  se concentre sur le public âgé de moins de 12 ans

  • Identifier les jeunes exposés à la délinquance et les formes de délinquance
    • En identifiant les facteurs de risques, les jeunes en risque de récidive, identifier les nouvelles formes de délinquance et risques de radicalisation... En s'appuyant sur les échanges d'information ai sein  des groupes thématiques des conseils locaux ou intercomunaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD/ CISPD) et des conseils pour les droits et devoirs des familles (CDDF),
  • Sensibiliser pour prévenir les formes de délinquance
    • Au travers la mise en place d'actions de sensibilisation de prévention des nouvelles formes de délinquances (cyberdépendance), la mise en place  d'action apprentissage du bon usage d'Internet et des réseaux sociaux, et la mise en place d'actions d'éducation aux médias et à l'information, notamment durant le temps périscolaire ou extrascolaire dans les centres sociaux, clubs de prévention les associations socioculturelles et les centres de loisirs...
  • Renforcer la prise en charge des jeunes
    • En réactivant les dispositifs locaux de prévention de la délinquance (CLSPD/CISPD), ou CDDF, en créant et/ou développant les groupesthématiques en leur sein et en associant les familles aux actions menées en direction d'un jeune, en systématisant les échanges d'informations entre élus locaux, familles et chefs d'établissement via les groupes de prévention contre le décrochage scolaire (GPDS), ou dans le cadre du protocole d'accompagnement et de responsabilisation des parents (PAR) de l'Education nationale et en associant les acteurs du secteur socio-médical (CJC, CAARUD, CSAPA, Maison des adolescents), en déployant le dispositif TIG ainsi que le développement du suivi post-TIG.

Accompagner et protéger toutes les victimes

Faciliter l'identification des personnes vulnérables (mieux repérer les victimes invisibles) : s’appuyer sur l’ensemble des acteurs locaux, sensibiliser le public par des opérations d’informations de proximité permanentes, sensibiliser et former au repérage les acteurs locaux du quotidien : les aidants à domicile, les CCAS, les animateurs sociaux, etc.

Lutter contre les violences intrafamiliales et/ou conjugales et les violences faites aux femmes (accueillir, orienter, prendre en charge les personnes victimes, prendre en compte les auteurs de violences)

Adapter les modalités d’intervention (développer les démarches de proximité « aller vers »)

Développer une prise en charge globale des victimes (améliorer la prise en charge de toutes les victimes)

Améliorer la tranquillité publique

Associer la population à la production de la tranquillité publique (promouvoir les démarches participatives) : impliquer les habitants dans leurs quartiers, se réapproprier les espaces publics et ouverts au public

Conforter la médiation sociale : favoriser le rapprochement des forces de sécurité intérieure avec la population, actions de médiation avec les pairs, etc.

Critères d'éligibilité

Cet appel à projets s'adresse en priorité : aux collectivités territoriales, aux établissements publics et aux associations.

Les projets proposés doivent répondre aux orientations précitées. Ils doivent viser un ou des objectifs précisément définis, une population et/ou un nombre de bénéficiaires identifiés. Le calendrier prévisionnel du projet doit être affiché et cohérent. Les résultats escomptés de l’action publique doivent être explicités dans le projet afin d’en examiner la réalisation à son issue. Le type d’intervention et les étapes envisagées doivent être pertinents et cohérents au regard de l’objet de l’action.

A noter que les projets à forte dimension partenariale, en particulier ceux associant des acteurs sociaux, éducatifs, sanitaires et de l’insertion, les forces de l’ordre et la justice seront appréciés.'il est fortement conseillé de fournir une fiche de présentation du projet. De même, les actions devront comporter une méthodologie d'évaluation portant sur les aspects tant qualitatif que quantitatif.

NB: Le porteur de projet doit prévoir des indicateurs de suivi de l’activité, quantitatifs et qualitatifs pour nourrir les points intermédiaires et rédiger un bilan final de l’action en fin de projet. Les projets destinés à être financés au titre du FIPD devront obligatoirement prévoir un auto-financement ou cofinancement à hauteur de 50 % minimum. Le taux d’aides publiques, toutes origines confondues, ne pourra dépasser 80 % du coût total de l’action.

Les porteurs de projets devront mentionner les autres sources de financement dans leur budget prévisionnel et ils devront disposer à minima d’un accord de principe des autres cofinanceurs potentiels, qui sera joint au dossier.

Documents

Dépôt de dossier

Les porteurs de projets sont invités à déposer leurs dossiers avant le lundi 12 avril 2021

Cette année, la procédure de dépôt des dossiers est dématérialisée et s'effectue uniquement sur la plateforme : https://subventions.fipd.interieur.gouv.fr/

La demande de subvention devra être présentée sous le formulaire cerfa n°12156*05

Pour plus d'indications et téléchargement des documents consulter le site Internet de la Préfecture de région Guadeloupe

Contact

Saisissez vos actions financées dans la base Oscars

Date de modification : 21 octobre 2021

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn