La recherche vaccinale

"Réapparition de maladies à la surface du globe comme la peste ou le typhus, émergence de nouveaux pathogènes comme le virus du Nil occidental et le SARS-CoV-2, résistance ou échappement de pathogènes responsables de pandémies à cause de leur capacité élevée de mutation génétique comme l’agent du paludisme (Plasmodium falciparum) ou le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), le tout associé à des moyens de transport permettant de propager rapidement des épidémies d’un point du globe à un autre, les enjeux actuels de la recherche sur les vaccins sont multiples". (Extrait du dossier "Les vaccins, origines, principes, enjeux - Planet Vie de l'ENS  et de la DGESCO)

 

 

Accueil Palais de la Découverte

À la fin du 18e siècle, Edward Jenner a établi le principe de la vaccination contre la variole. En 1885, Louis Pasteur et son équipe mirent au point non seulement le fameux vaccin contre la rage, mais aussi les principes du développement et de la production des vaccins, initiant ainsi une nouvelle discipline : la recherche vaccinale (...) Lire la suite sur le site du Palais de la découverte.

 

 

 

VisuelQuels sont les enjeux de la recherche vaccinale ? (Focus vaccination) -  Fondation sur la Recherche médicale. En ligne

Selon la Fondation de la Recherche médicale au moins 5 enjeux ressortent

  • Mieux comprendre les mécanisme de défense "naturels" contre l'infection
  • Définir les conditions dans lesquelles la vaccination serait la plus intéressanté
  • Améliorer les vaccins existants
  • Découvrir des vaccins contre les maladies émergentes et ré-émergentes
  • Convaincre la population de l’intérêt de la vaccination

Pour plus de détail lire la suite

 

 

Questions réponses. COVID-19: Comment peut-on créer un vaccin si rapidement ?

 

Vrai ou Fake : faut-il s'inquiéter de la rapidité avec laquelle ont été conçus les vaccins contre le Covid-19 ? Francetvinfo.fr (27/11/2020)

Dans un reportage de France info du 27 novembre 2020, des scientifiques expliquent comment un vaccin contre la Covid-19 a été si rapidement trouvé, et rassurent sur sa qualité

 

10 mois au lieu de 10 ans: comment est-ce possible qu'un vaccin arrive si vite sur le marché ? Sciencestavenir.fr (20/11/2020)

Un vaccin, comme un médicament, prend dix ans entre les premières phases de recherche et la commercialisation, entend-on souvent. Dans ce cas, comment se fait-il que les vaccins contre le Covid-19 soient en bonne voie pour prendre dix fois moins de temps ? D'après l'immunologiste à l'Inserm Cecil Czerkinsky interrogé par Sciences et Avenir, ce n'est rien de moins qu'une "prouesse" réalisée grâce à "une mobilisation historique" des laboratoires, des gouvernements et des autorités de santé. Si cette accélération comporte un risque, il n'est pas sanitaire, mais financier et logistique. 

 
 

Vaccins contre le Covid-19 : les raisons d’un record de vitesse. Le Monde.fr (23/12/2020)

Il a fallu moins d’un an pour mettre au point les premiers vaccins, au lieu de dix habituellement

 

Développer un vaccin contre la Covid en moins d’un an ? Voici pourquoi il n’y a pas lieu de s’inquiéter.  The Conversation (27/11/2020)

Un chercheur de l'Université de Cambridge, Mark Toshner explique sur le site The Conversation les raisons de l'obtention de résultats si rapide dans la recherche d'un vaccin contre le Covid-19...  

 

 

VisuelPharmacovigilance 

Comme tout produit de santé, les différents vaccins contre la Covid-19 sont suivis par les instances médicales qui vont surveiller la survenue d’éventuels effets indésirables afin de les contrer.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) évalue les vaccins contre la COVID-19 comme elle le fait pour tous les vaccins avant qu’ils ne puissent être mis en circulation.

Parallèlement, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies(ECDC) surveille de manière intensive l’efficacité des vaccins contre la COVID-19.

Cela permet à l’UE d’identifier et d’évaluer rapidement toute nouvelle information sur les avantages et la sécurité des vaccins contre la COVID-19. Cela permettra de détecter et de gérer les risques éventuels le plus rapidement possible: voir Surveillance de la sécurité des vaccins et signalement des effets indésirables.

Pour en savoir plus,  l’«Approbation des vaccins dans l’Union européenne».

Ce qui est différent pour les vaccins contre la COVID-19, c’est que la vitesse de mise au point et l’approbation sont beaucoup plus rapides en raison de l’urgence de santé publique générée par le virus.

L’EMA évalue des demandes de qualité élevée soumises par des entreprises qui mettent au point des vaccins contre la COVID-19 dans les délais les plus courts possibles, tout en veillant à préserver la fiabilité de ses décisions. Elle fait cela:

en fournissant des conseils pour aider les développeurs de vaccins contre la COVID-19 à se préparer à présenter une demande d’approbation;

en recourant à des procédures d’examen accélérées;

en évaluant les données clés sur les vaccins contre la COVID-19 dès qu’elles sont disponibles.

 

Covid-19 - Dispositif de surveillance renforcée des vaccins. Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) - (15/01/2021)

Dans le cadre de la surveillance renforcée des vaccins utilisés contre le Covid-19, une enquête de pharmacoviliglance est mise en place pour surveiller en temps réel le profil de sécurité des vaccins disponibles en France à partir des déclarations réalisées par les professionnels de santé, les personnes vaccinées ou leur entourage.